Vie scolaire

partager cette page

Des lycéens de Germaine Tillion ambassadeurs pour dire "Non au harcèlement"
Lutte contre le harcèlement 2016  - Vie scolaire  - 03/11/2016

Le jeudi 3 novembre 2016, les élèves du lycée Germaine Tillion de Sain-Bel ont montré qu'ils restaient mobilisés pour sensibiliser leurs pairs au harcèlement à l'école à l'occasion de la deuxième journée nationale "Non au harcèlement".

L'an dernier, les élèves du CVL s'étaient interrogés lors de l'annonce de la première journée nationale de lutte contre le harcèlement sur la pertinence de marquer cette journée dans ce au climat scolaire serein. Pourtant, quelques-uns, anciennes victimes eux-mêmes ou cotoyant des plus jeunes collégiens ou écoliers exposés aux harcèlements, avaient souhaité se mobiliser pour ces victimes.

Elisa s'explique : "des situations de harcèlement, j'en ai vu au collège et même à l'école primaire, et je suis bien sûre qu'on ne voit pas tout. Peut-être qu'il y a un enfant en souffrance au coin de l'école d'à côté, on n'a pas le droit de laisser faire !"

Une poignée d'élèves se sont donc investis. Ils ont monté une exposition pour sensibiliser leurs camarades et ont rencontré les adultes du CESC (Conseil d'éducation à la santé et à la citoyenneté du lycée) qui les ont encouragé et épaulé. Avec les élèves du CVL du lycée Germaine Tillion, les élèves du club de théâtre interactif du lycée, et les élèves du CVL du lycée professionnel Barthélémy Thimonnier, ils ont préparé une sensibilisation à l'occasion de cette seconde journée nationale.

C'est ainsi qu'au lycée Germaine Tillion, on a pu admirer le jeudi 3 novembre le travail mutualisé des 2 lycées et du collège les 4 Vents de l'Arbresle :

  • une exposition mélant apports théoriques et psychologiques sur le harcèlement, des témoignages, des productions personnelles d'élèves ainsi que les affiches primées dans le cadre du concours « Non au harcèlement 2016 » ;
  • un spectacle de saynètes interactives écrites, jouées et débattues par les élèves, visant à faire réagir et participer le public ;
  • l‘inauguration de l'équipe nouvellement constituée des "ambassadeurs de la lutte contre le harcèlement" et de leur « boîte à situations ».

Ces « ambassadeurs » ont décidé d'apporter leur aide, leur écoute et leur présence rassurante à leurs jeunes camarades du collège Les 4 Vents. Constitués en une équipe de 16 jeunes lycéens des lycées Tillion et Thimonnier, ils seront très prochainement formés par des professionnels des champs sociaux, médicaux, éducatifs et psychologiques afin de mener, d'une part, des actions de sensibilisation dans les différents établissements, et d'autre part, de détecter, d'aborder et d'accompagner les plus jeunes victimes en souffrance.

Pour débuter ce beau projet, toute l'équipe des ambassadeurs a participé au cross organisé le mardi 15 novembre pour les collégiens dans le cadre de la journée de sensibilisation contre le harcèlement spécifique au collège. Ils ont présenté et expliqué leur action. Ainsi, chaque collégien a pu les repérer grâce à leur tee-shirt blanc « ambassadeur de la lutte contre le harcèlement ». Certains ont couru avec les collégiens, d'autres ont commenté l'exposition et ont répondu aux questions, d'autres ont distribué des bracelets symboliques aux arrivées des courses, ...

« Notre but est de nous faire connaître et de montrer qu'on est révolté contre le harcèlement. On pense que rien que de savoir qu'on est là, ça va éveiller la conscience morale de tous et puis, on annoncera notre venue prochaine dans le collège. Ca fait du bien de savoir qu'on va être utiles. »

Des lycéens de Germaine Tillion ambassadeurs pour dire "Non au harcèlement"


En savoir plus :
Agir contre le harcèlement sur le site ministériel

partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie