Éducation à la citoyenneté

partager cette page

Concours national de la Résistance et de la Déportation
Lutte contre les violences et les discriminations  - Mémoire et citoyenneté  - Éducation à la citoyenneté  - 30/06/2017

Vecteur essentiel de transmission de la mémoire, le concours national de la Résistance et de la Déportation offre aux élèves l’opportunité d’approfondir leurs connaissances sur certains aspects fondamentaux de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que l’occasion de réfléchir à la dimension civique de ces événements.

Le thème retenu pour l’année scolaire 2016-2017 était : « La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi ». Les élèves pouvaient concourir individuellement ou en groupe dans la catégorie collège ou lycée.

À l’issue des sélections départementales de l’Ain, de la Loire et du Rhône, les productions primées ont été soumises à un jury académique qui a désigné les lauréats des 4 catégories :

  • Collège – production individuelle

Marie Neyron, élève du collège Saint-Exupéry à Bellegarde-sur-Valserine

  • Lycée – production individuelle

Charlotte Lepesqueux, élève du lycée international de Ferney-Voltaire

  • Collège – production collective

Collège Gambetta à Saint-Étienne

  • Lycée - production collective

CFA de Limas

Projet du collège Gambetta à Saint-Étienne

9 élèves volontaires issus de différentes classes de 3ème du collège Gambetta à Saint-Étienne se sont appropriés des extraits de textes de déportés ayant expérimenté dans leur chair et leur esprit l’entreprise de la destruction de l’Homme conduite par les nazis. Les collégiens ont ensuite écrit leurs propres textes à partir de ces témoignages et les ont mis en voix. Cette présentation théâtrale a été filmée et montée par l’un des élèves.

Mené dans le cadre d’un enseignement pratique interdisciplinaire convoquant l’histoire, l’éducation morale et civique et le français, ce projet collectif a permis aux collégiens d’explorer des valeurs telles que l’engagement personnel, la solidarité et la résistance à l’oppression et à la destruction jusque dans ses gestes aux apparences anodines.

Les élèves ont également touché du doigt les écueils liés à la construction collective d’un projet. En cela, ils sont sortis grandis de cette expérience.

Projet du CFA de Limas

Après sa rencontre avec Jean Nallit, résistant durant la Seconde Guerre mondiale et déporté dans plusieurs camps de concentration, la classe d’apprentis coiffeurs du CFA de Limas a souhaité participer au concours national de la Résistance et de la Déportation. Afin de répondre au thème du concours « La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire », tout en faisant écho à la spécificité de leur formation, les élèves ont placé au cœur de leur travail de mémoire la symbolique des cheveux.

En effet, les cheveux des déportés étaient coupés dès leur arrivée dans les camps de concentration. Cette action humiliante participait pleinement au processus d’anéantissement de l’Homme. En rassemblant des documents tels que des photos, des dessins, des témoignages ou encore une note de service du régime nazi, les élèves ont réalisé une œuvre plastique sur le thème des cheveux dans le processus de deshumanisation des déportés dans les camps de concentration.

Concours national de la résistance et de la déportation


Plus d’informations
sur la mémoire et la citoyenneté dans l’académie de Lyon

[Archives] Concours national de la Résistance et de la Déportation 2016

partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir

Les DSDEN

Cartographie des DSDEN de l'académie